Photo

(Source: seraphimkin, via themaringouin)

Text

mauve-vaillance:

Est-ce que les anglophones ont vraiment l’impression que c’est normal de dire “sir”. Genre, est-ce qu’ils peuvent dire ça et trouver ça naturel? “sir”. T’as pas de couronne, t’as pas de titre, alors il va neiger en enfer avant que je t’appelle comme ça.

À la place de dire “sir” dite “cire” avec un accent. Ça fait toute la différence. Can I help you, cire?

Text

Est-ce que les anglophones ont vraiment l’impression que c’est normal de dire “sir”. Genre, est-ce qu’ils peuvent dire ça et trouver ça naturel? “sir”. T’as pas de couronne, t’as pas de titre, alors il va neiger en enfer avant que je t’appelle comme ça.

Text

Avant de dire que les personnes bisexuelles ne peuvent être attirées que par les hommes masculins et les femmes féminines, considérez le détail suivant:
1) non.
Si vous vous identifiez comme Pan parce que vous dites que vous pouvez être “aussi attiré.e par les personnes trans” considérez le fait suivant:
1) Chut.

Text

Contre le sexisme de Final Fantasy 15; anthologie des femmes de la série. Partie 1: Final Fantasy I

mauvevaillance:

Pour les personnes qui suivent mon blog avec assiduité, vous avez peut-être remarqué à quel point les jeux vidéos retiennent mon intérêt. Je suis surtout un adepte des jeux de rôle électroniques, et un fanatique de la série Final Fantasy. Ce titre en sera bientôt à son quinzième volet! Quelle fut ma déception lorsque j’ai appris que la prochaine œuvre ne présenterait qu’un groupe d’hommes en guise de personnages principaux. Comme mesure de protestation, et pour confirmer aux fans de la série que l’on peut raisonnablement s’attendre de Final Fantasy une mise en scène plus féministe, j’ai choisi de faire ma propre anthologie des personnages féminins (et non-genrés) du petit monde de Hironobu Sakaguchi, le créateur.

Je m’attarderai autant aux personnages biens construits, qu’à ceux que j’ai jugés décevants, afin de faire une suite d’article qui reflète justement ma perception de Final Fantasy. Je me concentrerai davantage sur les titres que j’ai aimés et auxquels j’ai joué: ne vous attendez pas à une analyse scientifique ou universitaire!

Pourquoi ne pas commencer par le début (et commencer ainsi en abordant mon premier contact avec la série) avec FINAL FANTASY I.

Les magicien.ne.s

Les trois prochains personnages que je vous présenterai ont en commun de pouvoir faire la performance de la magie, au niveau défensif (soins, chasse aux morts-vivants, défense pour le mage Blanc), offensif (invocation du feu ou de la foudre pour le mage Noir), et sur les deux plans (le mage roue peut utiliser n’importe quel sort, sauf les plus puissants).

Chaque personnage peut utiliser une belle collection d’armes: marteaux pour le mage blanc, couteaux ou bâtons pour le mage noir, et aussi bien l’épée que la dague pour le mage rouge. Pour ce qui est de la puissance à l’offense physique, le mage Rouge est de loin le plus puissant, suivi de près du mage noir, et finalement du mage blanc.

Chaque magicien.ne.s peut être sélectionné pour faire parti de l’équipe principale avant que le jeu ne démarre, et aucun personnage contrôlé n’a de personnalité propre.

Même si les personnages dans leur forme originale sont (délicieusement) assez peu genrés.
image

image

image

Après avoir accompli la mission ordonnée par un dragon légendaire, les personnages se verront récompensé.e.s en gagnant une forme finale. Nouvel accès à des magies plus puissantes, statistiques augmentées, et…nouvelles épaules larges qui, selon moi, estompent un peu le design androgyne.
image

image

image

Heureusement, le jeune de (11 ans, 13 ans?) que j’étais à l’époque de mon premier contact avec Final Fantasy à eu un contact avec le titre original dans son remake sur game boy advance, où la non-genre-itée des personnages restent du début du jeu jusqu’à la fin. Voyez le nouveau design des formes post-transformation.

image

image

image

En tant que personne non-binaire dans le genre, j’ai toujours eu un très grand attachement émotif envers le mage noir, le plus non-genré des personnages. J’aimais qu’il puisse avoir un style original, sans qu’aucun élément de son corps ne soit masculin ou féminin: un tour de force. Le mage rouge et le mage blanc me semblaient respectivement tendre vers un côté plus masculin ou féminin du spectre de l’expression de genre, mais le tout restait quand même ambigu. Jusqu’à un titre sur console playstation portable, où notre ami mage blanc s’est finalement féminisé.

image

Remarquez les yeux doux et la barrette dans les cheveux. C’est assez cliché que le personnage de support, le mage blanc qui soigne (et qui est le plus faible à l’attaque physique), soit le seul qui soit devenu ouvertement genré féminin. Cette critique mise à part, je me réjouis tout de même qu’il puisse y avoir une personne très féminine dans l’équipe: il ne faut pas que les personnages non-genrés soient un moyen par lequel les producteurs de jeux vidéos pourraient écarter les allégations de sexisme, tout en ne programmant aucun personnage femme dans un rôle protagoniste du jeu.

Dans cette série, les personnages n’ont pas de voix propre, ils ne vont pas parler en leur nom ou exprimer des traits de personnalité. C’est un avantage parce qu’on peut vraiment projeter notre genre préféré dans chaque petit bonhomme, mais c’est un désavantage parce que c’est facile de mettre de la diversité dans un univers quand tous les personnages sonnent creux.  Nous avons dû attendre au titre numéro II de la série Final Fantasy (et nous devrons attendre à mon prochain article), avant de prendre la mesure des talents de l’équipe pour écrire des personnages féminins profonds.

À suivre dans le volet 2: Final Fantasy II

Autres articles pertinents: Trans* et queers dans pokémon et les jeux vidéos! Pratiquement LGBT dans les jeux vidéos

Photo
seafoamtides:

kateoplis:

Mexico City: Sex workers gather to commemorate their colleagues who were violently murdered, two days before the Day of the Dead festival.

this is why you don’t fuck around with day of the dead, because it has a deeper meaning than “pretty sugar skulls”. those are offerings to the dead, a symbol of each and every person we choose to honor in the afterlife; not some quirky costume to put on and appropriate. those skulls mean something, the pan de muertos and altars mean something. so go fuck yourself if you think that they’re just for decoration while you shit on my ancestors for you stupid pasty ass bland halloween party.

seafoamtides:

kateoplis:

Mexico CitySex workers gather to commemorate their colleagues who were violently murdered, two days before the Day of the Dead festival.

this is why you don’t fuck around with day of the dead, because it has a deeper meaning than “pretty sugar skulls”. those are offerings to the dead, a symbol of each and every person we choose to honor in the afterlife; not some quirky costume to put on and appropriate. those skulls mean something, the pan de muertos and altars mean something. so go fuck yourself if you think that they’re just for decoration while you shit on my ancestors for you stupid pasty ass bland halloween party.

(via likethebrimofahat)

Photo
assigneegarcon:

C’est une longue histoire
Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la visibilité bi! Pour souligner l’occasion, nous publierons DEUX mises à jour ~ la seconde vers midi (heure de Montréal)! De plus, il y aura une surprise ce soir!

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/assigneegarcon

assigneegarcon:

C’est une longue histoire

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la visibilité bi! Pour souligner l’occasion, nous publierons DEUX mises à jour ~ la seconde vers midi (heure de Montréal)! De plus, il y aura une surprise ce soir!

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/assigneegarcon

Photo
satanikmuguette:

(via slightlyterroristic)

Imaginez si les masculinistes étaient comme ça.

satanikmuguette:

(via slightlyterroristic)

Imaginez si les masculinistes étaient comme ça.

Text

Reblog for skeletons ignore for capitalism

(Source: cyberjock-halloween-url, via ostidecriss)

Photo
bankuei:

unoppressedactivities:

white girls are having a crisis, y’all.

"Why we should embrace the label"
Live the dream.

hahha mon douuux

bankuei:

unoppressedactivities:

white girls are having a crisis, y’all.

"Why we should embrace the label"

Live the dream.

hahha mon douuux

Text

J’en suis cute creepy et politique tout.

Photoset

spiderinthecupboard:

ccmeeks:

"Who are you?"

"Your worst nightmare."

Biggest Mary Sue EVER!

I will stop reblogging this when it stops being the most hilarious scene in the history of ever

(Source: bikechanderson, via myimmortalseries)

Link

bankuei:

whitestuffknowslimits:

thebobblehat:

trashbagtricks:

aka14kgold:

jean-luc-gohard:

celebreceipts:

In January, Sam Pepper uploaded a video called “How To Get A Girlfriend Easy” in which he sneaks up behind or beside unsuspecting women on the street and handcuffs them to himself. He then tells them they’re “his girlfriend now.”

When one victim reacts furiously, saying “No! I don’t know you! Take it off!” and demands that he remove the handcuffs, he refuses and replies with “We’re dating now.” She tries again, “Look, I don’t know where you’re from, but we don’t do this in America. Take this off,” while fighting with the cuffs. He refuses again, insisting they’re “going on a date.” She then tells him that she’s married, to which he says “No, you’re married to me now,” and refuses yet again to remove the handcuffs.

At the end of the video, another woman is pleading with him to undo the handcuffs, and he refuses to until she kisses him on the lips. Pepper appears to think the entire scenario is hilarious at best and endearingly misguided at worst, while the women being “pranked” are visibly livid, terrified, and profoundly uncomfortable.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

We need to stop calling assault by white men on men of color and women of all races “pranks,” because it makes them seem lighthearted and fun, not like the violent criminal acts they are.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

NONE OF THESE THINGS ARE PRANKS.

im throwing up

I would have beat the shit out of him.

I wish he did that to me. I’ll finally have a reason to cause major bodily harm to a dick who deserves it.

"I was being handcuffed by a stranger, officer.  He was using tools of abduction and I was afraid he was going to take me to a secondary location.  I had no choice but to fight back and since I was handcuffed to him, I could not retreat from the encounter.  I was forced to beat him unconscious for my own safety.”

Since I could not retrieve the key myself, and that I feared complicit men who were filming would come up and assault me, I really had to cut his hand off in order to escape.

Photoset

lexlifts:

piddlebucket:

total-queer-move:

LOOK. IT’S EVERY SINGLE STEREOTYPE ABOUT MEN’S RIGHTS ACTIVISTS PUT INTO ONE HANDY-DANDY DEMOGRAPHICS SURVEY SO IT CAN BE STATISTICALLY VALIDATED!! [x]

THANKS R/MENSRIGHTS!!

LMFAO

(via bankuei)

Photoset

(Source: simbas, via likethebrimofahat)